IL Y A 30 ANS DIPARAISSAIT NOTRE MAITRE LE RAV TSVI YEHUDA KOOK ZATSAL

QUE SON SOUVENIR SOIT BENI

Un jour de septembre 1980, nouvellement Israélien et soignant a Hadassa, on me sollicita pour assurer les soins d’une personnalité que je ne connaissais guère mais qui allait plus que compter dans mon devenir d’homme et d’hébreu. Le Rav tsvi Yehuda Acohen kook âgée de 90 ans était hospitalisé dans une chambre sans nom là où avec un amour infini il allait m’en offrir un et me permettre de mieux comprendre Israel.

 

 

 

Le monde des si bernés

par David Uzan

C’était l’époque ou le monde était terne

Rien n’avait de saveur, bien que tout fut moderne

Le Mail avait vaincu, étendant son empire

Les tablettes commandaient  quand pleurer et quand rire,

Plus un mot, jamais, ne volait vers le Ciel

Il était interdit aux ruches de faire du miel

L’Apple régnait en maitre et plus un seul pommier,

Les grenades explosives rasèrent les arbres fruitiers.

Chacun mangeait du rêve, des images d’avant,

Les hommes chargeaient leurs songes sur des clés USB

La vie était un disque de couleur argenté

Disque dur inséré dans le cœur et câblé sur les dents.

La résistance juive


Rony Akrich

Mordechaï était considéré comme le premier leader de la communauté juive de Perse. Il adopte face au deuxième personnage du royaume, Aman, une attitude arrogante et exacerbant la haine antisémite de ce dernier. Comment pouvait-il mettre, ainsi, en danger la vie de ses coreligionnaires? Toute la communauté juive locale savait que Mordechaï agissait de la sorte, et les notables juifs avaient déjà, à plusieurs reprises, tenté de le raisonner et de lui faire prendre conscience des dangers qui pesaient sur toute la communauté. Mais rien n'y faisait !


Le Maharal de Prague explique qu'il ne s'agissait pas là d'une incartade marginale, mais d'une question de principe : fallait-il céder à la cruauté, ou bien convenait-il au contraire d'adopter une attitude fière et résolue?




Petites pensées post-milouyim

Gabriel Abenssour

 

Les milouyim sont les périodes de réserves accomplies par les anciens soldats de Tsahal, jusqu'à environs quarante ans. Jusqu'à cet âge, les israéliens redeviennent soldats quelques semaines par ans.

La semaine dernière, je me suis rendu à mes premiersmilouyim. J'avais déjà fait part, lors de précédents billets, de mon expérience à l'armée, mais les milouyim sont clairement une phase nouvelle. Petites pensées.

Une des plus belles choses à Tsahal est l'égalité qui y règne. Une fois l'uniforme enfilé, les catégories qui divisent la société israélienne s'effacent : il n'y a plus de religieux ou de laïcs, de militants de droite ou de gauche, de séfarades ou d'ashkénazes, de riches ou de pauvres. Simplement des soldats unis par un même but : protéger leurs proches et leur pays.

VIDEOS

Pourim: La Meguilat d'Esther

Rav Yoel Ben haroch

 

VIDEOS

Orot – Les lumières du Rav Kook

Rav Yossef Ben-Shoushan

 

VIDEOS

LE SAUVEUR SERAIT IL UNE FEMME?!

 

VIDEOS

Hommage à la famille Fogel

Après la cérémonie organisée mercredi après-midi à Itamar, pour l’inauguration du Beth Hamidrach au nom du Rav Oudi Fogel, voici une vidéo poignante sur cette famille assassinée sauvagement par des terroristes l’an dernier.

 

 

pub

http://www.machonmeir.net/french/archives-video

pub

http://www.hasdeiavot.org/

avot

 

 

 

 

En application des articles 27 et 34 de la loi dite "Informatique et libertés" No 78-17 du 6 janvier 1978,
vous disposez d'un droit de modification ou de suppression des données qui vous concernent.
Si vous souhaitez vous désabonner cliquez ici